Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 04:26
Repost 0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 02:10

En France pour accéder à la lumière il faut être juif.

 

Oui je sais ce n’est pas un titre politiquement correct mais comment dire? L’excès est l’ennemi du bien. Or il se trouve que l’omniprésence de la toute petite communauté juive dans tous les postes de pouvoir et de représentation de la France finissent par devenir écœurant.

On savait déjà que nos politiques étaient juifs (Sarkozy, Hollande, Copé, DSK, Hamon, Fabius et j’en passe), on savait que ceux-ci doivent se prosterner chaque année devant le CRIF, on savait que pour être artiste dans notre pays il valait mieux appartenir à une communauté, on savait que pour être journaliste, économiste, intellectuel il valait mieux appartenir à une toute petite communauté qui prétend représenter la France à elle toute seule… Désolé mais trop c’est trop.

La nouvelle miss France est donc juive comme l’était celle de l’année dernière et comme le sera les suivantes. Surtout depuis qu’Endemol, société israélienne qui domine la production médiatique en France et dirigée par des juifs, s’est octroyé les droits. Vous me direz et alors? Les juifs n’ont-ils pas le droit de travailler? Certes. Mais ont-ils le droit de manipuler les programmes, les informations à leur profit uniquement et pour celui de LEUR état: Israël? Où est l’intérêt de la communauté nationale qui vous le constaterez avec stupéfaction n’est pas uniquement juive? oh il y a bien quelques juifs mais on trouve surtout des français catholiques, athées, agnostiques et aussi beaucoup de musulmans. Alors pourquoi accepter que tous les leviers de pouvoir soient entre les mains des juifs? En quel honneur?

Le problème c’est que cette société Endemol financée par la banque Goldman Sachs, produit des programmes pour manipuler nos esprits naïfs. Cela est insupportable pour tous ceux qui ont un esprit libre et qui entendent défendre la liberté de penser. Or la domination juive est une véritable dictature comme nous le constatons aux USA et dans notre pays. Interdit de critiquer Israël sous peine d’excommunication généralisée. C’est un abus de position dominante insupportable dans notre pays.
Mais aucun risque que cela change puisque nous avons vu que 150 de nos parlementaires ont entonné l’hymne israélien pour se défendre de la reconnaissance de l’état palestinien! Vous vous croyez en France? Vous pensez que le métissage est un projet de société pour tous? Pas du tout! Le métissage c’est pour vous le peuple! Au sommet il faut obligatoirement être juif, ou soumis, pour espérer accéder aux responsabilités. Elle est où la liberté, l’égalité et la fraternité? Pas dans notre pays et pas dans l’empire occidentalo-sioniste non plus.

Pour celle et ceux qui n’ont pas encore compris et qui pensent encore que cela est une vision raciste, il est temps d’ouvrir les yeux! Voici ce que déclarait impunément notre va-t-en-guerre N°1 BHL lorsqu’il parle de la guerre de Libye. L’a-t-il fait au nom des intérêts français? Pas du tout, il l’a fait en tant que juif et ” fidèle au sionisme et à Israël“. Ca ne vous choque pas vous que notre pays soit entre les mains de cette petite communauté agissante raciste, théocratique et fasciste? Moi oui.

 

Non au sionisme! Non à la domination juive sur notre pays! Vive la liberté! Vive la France libre!

 

 

http://litinerantcitoyen.wordpress.com

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 03:26
 
 

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/01/05/88c165ae-db0f-11dd-8500-101f2e2fa19f.jpg
 

         

 

 
       
 
 
Le Président du Crif, Richard Prasquier, a jugé mercredi à Tel Aviv inconcevable "qu'il y ait un vote juif pour Marine Le Pen", la candidate du Front National à la présidentielle. "Le discours de Marine Le Pen ne correspond pas à la réalité mais obéit à une posture électorale. Je suis énormément choqué qu’elle appelle des juifs à voter pour elle", a-t-il expliqué dans une interview mercredi soir. "Son père qui est derrière elle a déjà démontré que l’antisémitisme ne lui était pas étranger et elle ne veut pas se distancier de son père sur le sujet de la Shoah", a-t-il ajouté.
La veille, lors d'une conférence à l'Institut français de Tel Aviv sur le thème "Demain, les juifs de France", le président du Crif avait estimé "inconcevable de voter Marine Le Pen". "On a une candidate du FN à 20%, plus intelligente et plus dangereuse que son père. Elle veut arriver au pouvoir, contrairement à lui. Mais les idées restent les mêmes. Voter pour Marine Le Pen c'est irresponsable politiquement et écoeurant d'un point de vue moral", avait-il assuré. Fustigeant "l'antisémitisme en filigrane dans les programmes de certains partis français", Richard Prasquier a également critiqué, lors de l'interview, l'extrême gauche et les Verts qui "ont fait de la détestation d’Israël un des éléments de leur programme politique".
Source : Europe 1
Repost 0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 01:17

Saurons-nous éviter le pire ?Saurons-nous éviter le pire ?

 

Même si cette déclaration (reprise par l’hebdomadaire néerlandais Elsevier) remonte à 2003, il faut savoir que M. Martin Van Creveld est encore aujourd’hui très écouté dans les milieux gouvernementaux israéliens et américains. C’est pourquoi, cette déclaration doit être prise très au sérieux. La majorité des Européens vit encore dans le souvenir et la nostalgie des Trente Glorieuses : ces années de croissance économique pendant que les guerres, souvent coloniales, se déroulaient au Moyen-Orient, en Asie ou en Afrique. Cela a fini par créer un état d’esprit généralisé qui fait croire aux Européens qu’ils sont à l’abri de tout conflit. Ajoutons la propagande quotidienne désignant «le terrorisme islamiste » ou le nucléaire civil iranien comme ennemis de l’Europe et nous voyons que la propagande atteint  son but : détourner l’attention contre les Musulmans.

 

Pourtant le professeur israélien n’hésite pas à désigner ouvertement les capitales européennes comme cibles potentielles des missiles sionistes. Et cela, dans le plus grand silence de nos grands médias et de nos gouvernements. Pourquoi ? L’Europe vit-elle sous le chantage nucléaire israélien ? Autrement dit, en plus du chantage moral permanent, que les sionistes appellent antisémitisme, n’y a-t’il pas un autre chantage moins apparent mais tout aussi efficace de la part d’Israël ? Il est à remarquer que dans sa déclaration concernant les capitales européennes, Martin Van Creveld n’en mentionne qu’une nommément, à savoir Rome. Pourquoi ? Parce que Rome contient une puissance symbolique et spirituelle particulières. Capitale de l’Empire romain devenue capitale du Catholicisme, Rome apparaît à beaucoup de sionistes comme un barrage à leur influence, une dernière digue qu’il faut faire sauter.

Si ces propos n’avaient pas été tenus par un universitaire israélien, ils n’auraient pas eu une très grande importance. Mais nous connaissons le sionisme et sa longue et triste histoire. C’est un mélange de provocations et de violences qui, souvent, cherche à se dissimuler sous le masque de la victime. En Europe, ce masque est tombé depuis longtemps. Quel Européen croit aujourd’hui qu’Israël c’est la paix ? Quel Européen de bonne foi peut ignorer qu’Israël,  c’est soixante ans d’illégalités internationales ? Qui ignore en France la puissance et la malfaisance du lobby sioniste ? Et c’est justement parce que la vérité finit par s’imposer que le sionisme, se sentant acculé, est capable du pire.

 

Nous avons déjà écrit qu’un 11 septembre qui se déroulerait cette fois en Europe n’est pas du tout à exclure. Et rien ne nous assure qu’il se produise avec des moyens conventionnels. Il faut donc que les Européens prennent conscience de ce danger. L’absence de guerre en Europe depuis 1945 (excepté en Yougoslavie), a fini par créer chez beaucoup une idée fausse : la guerre, c’est pour les autres. Maintenant que la crise est installée pour longtemps en Europe, les Européens commencent à ouvrir les yeux et à comprendre que la misère, ce n’est pas seulement pour les « autres ». Le même raisonnement doit être appliqué à la guerre. Et aujourd’hui, la principale cause de guerre et d’instabilité dans le monde est Israël dans sa volonté de domination.



L’entité sioniste continue de fabriquer, chaque année, un véritable arsenal de destruction massive. Classé sixième puissance nucléaire mondiale, le pays possède, selon une note confidentielle du Pentagone, plus de 200 ogives nucléaires et vient de développer un nouveau missile, le Jéricho III, à très longue portée –plus de 11 000 km– pour étendre sa zone d'«influence». Elle produit également des armes biologiques et chimiques, et refuse systématiquement de se soumettre à de nouvelles inspections de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et de signer le Traité sur la non-prolifération nucléaire.



Seule une union de tous, Musulmans, Chrétiens, Juifs, humanistes, tous anti sionistes, peut empêcher le pire. 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Le professeur et historien militaire israélien Martin Van Creveld parle du nucléaire israélien et n’hésite pas à exercer un chantage atomique à l’encontre des Européens, en affirmant qu’Israël a « la capacité d’atteindre la plupart des capitales européennes avec ses armes nucléaires ». Souhaitant l’expulsion de tous les Palestiniens y compris ceux des territoires occupés depuis 1967, le professeur fait observer que les Européens ne pourront pas réagir parce que dit-il : « Nous possédons plusieurs centaines d’ogives atomiques et de fusées et pouvons atteindre nos cibles tous azimuts, et même Rome. La plupart des capitales européennes font partie des cibles potentielles de notre Armée de l’air ». « Nos forces armées ne sont pas au trentième rang, mais aux deuxième ou troisième rang mondial. Nous avons la capacité de détruire le Monde avec nous. Et je peux vous assurer que cela arrivera avant qu’Israël ne disparaisse ».
Repost 0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 19:55

 

Daniel Cohn-Bendit en a marre d’entendre Madame Ashton dire qu’elle "regrette" la poursuite de la colonisation israélienne, sans prendre la moindre mesure de rétorsion contre Israël et en votant contre la reconnaissance d’un Etat palestinien. Si on ne peut le rejoindre sur plusieurs affirmations dont il parsème son intervention, Daniel Cohn-Bendit a au moins le mérite d’affirmer que les "négociations" israélo-palestiniennes sont un mirage, car Israel leur a depuis longtemps préféré la politique du fait accompli, le vol des terres et de l’eau palestiniennes.

CAPJPO-EuroPalestine

Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 02:44
"C'est Satan"
Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 01:26
BHL, l'intellectuel français laïc botalmudique conseille le talmud aux musulmans...
Repost 0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 05:27
Repost 0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 05:09
 

On trouve dans les archives de la presse sioniste un nombre incroyable de publications relatives à six millions de juifs, à un holocauste... et ce, depuis le début des années 1900, c'est à dire depuis le début du mouvement sioniste.

Les articles présentent des caractéristiques similaires : de longs, très longs textes, soporifiques, contenant beaucoup d'affirmations péremptoires mais aucun élément concret qui permettrait de vérifier ce qui est écrit.

Et pour cause !
Ces déclarations sont fausses, de la propagande grossière, le seul objectif est de camoufler ou préparer de vrais crimes.

Le principe utilisé est toujours le même : l'agresseur accuse la victime des crimes que lui, l'agresseur, a commis ou va commettre.

C'est la classique inversion accusatoire.

Voici quelques unes de ces publications propagandistes (cliquez sur les images) :


2 avril 1919 : Six millions de juifs mourant de faim - The SpartanBurg Herald




31 octobre 1919 : la cruxifiction de Six millions de juifs - The American Hebrew

six millions en 1919 - 2


Menace d'extermination de Six Millions de juifs en Russie en 1921 - New York Times 1921


six millions en 1921

Contexte 1919-1920 : déclaration Balfour, établissement du régime bolchévisme.
Lire à ce propos : Le rôle des Juifs en 1918-1919 dans la révolution bolchévique.


Six Millions de victimes juives persécutées - New York Times 9 janvier 1938.

six millions en 1938

Contexte 1938 : boycott mondial imposé par les institutions juives à l'Allemagne nationale-socialiste pour miner son redressement économique spectaculaire. L'Allemagne innovait, congés payés, logements ouvriers, diffusion de la voiture populaire, loisirs organisés... elle avait interdit la spéculation et obtenait des résultats qui commençait à donner des idées aux peuples des pays voisins qui eux, soumis à la spéculation financière, subissaient crise après crise.

Lire à ce propos :
Le discours de "Des Moines" du célèbre aviateur Charles Lindbergh en 1941
Benjamin Friedman, le rôle des sionistes dans les deux guerres mondiales en 1961
Chamberlain 1939 : "C'est l'Amérique et le monde israélite international qui nous ont précipités dans la guerre."


Une habitude
plurimillénaire du bobard et de la tromperie

Holocaustes revendiqués par le talmud, le livre "sacré" des juifs :
Gittin 57b
: revendique quatre milliards de Juifs tués par les Romains dans la ville de Bethar !
Gittin 58a : réclame que 16 millions d'enfants juifs ont été emballés dans des rouleaux de papiers et brûlés vivants par les Romains. (La démographie ancienne indique qu'il n'y avait pas 16 millions de Juifs dans le monde entier en ce temps-là,  encore moins 16 millions d'enfants juifs, et certainement pas quatre milliards de Juifs dans une seule ville !!!)

Source : Grandes Histoires d'un "holocauste" Romain


Staline préparait un holocauste de 20 millions de juifs
Mais ou a-t-il donc trouvé autant de juifs après les fameux "Six millions" ?

http://www.stormfront.org/forum/t815244/

National journal: Daily Mail: 1953, Stalin wanted to murder at least 20 millions of Jews in the Soviet Union!

 

 

http://www.propagandes.info

Repost 0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 20:17
Repost 0

Présentation

  • : Le petit blog rouge-brun de Discipline.
  • Le petit blog rouge-brun de Discipline.
  • : Discipline, Français ordinaire désespéré ; NR décroissant.
  • Contact

Recherche