Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 16:28

Le policier a utilisé sa matraque et du gaz lacrymogène contre une femme qui l'a mordu à plusieurs reprises (capture d'écran).

Une intervention violente, qui a eu lieu dimanche 18 août, a été filmée et postée sur Internet. Selon la police, elle ne montre pas toute l’interpellation. Le parquet a été saisi.

Filmée dimanche matin d'un balcon de la rue Pierre-de-Coubertin, dans le quartier sensible de la Rabière, à Joué-lès-Tours, une interpellation violente a été postée sur YouTube. Elle s'intitule "Honte à la police française" et déchaîne les réactions d'internautes. Vue plus de 341.000 fois hier soir, la vidéo de plus de 7 minutes montre les agissements d'un policier qui utilise à plusieurs reprises sa matraque et du gaz lacrymogène contre une femme.

Les images montrent une partie de l'intervention, mais pas le début. Les policiers, qui étaient deux, avaient repéré, vers 7 h du matin, une voiture qui zigzaguait dans les rues. Estimant cette conduite dangereuse tant pour les passagers que pour les autres automobilistes ou les piétons, ils ont voulu interpeller le conducteur.

Sept personnes se trouvaient à bord du véhicule. Énervé, visiblement ivre, le conducteur a refusé de se soumettre à un contrôle d'alcoolémie. D'après la police, il aurait commencé à porter des coups. L'une des passagères était aussi très énervée.

Tandis qu'un policier la ceinturait, elle a tenté de lui prendre sa radio portable qui tombe alors par terre. Le policier n'a donc pas pu demander tout de suite des secours. A plusieurs reprises, la femme a mordu le policier : au triceps, au niveau de la poitrine et de l'épaule. Ces morsures ont ensuite été constatées par un médecin de l'Institut médico-légal.

Outrages et rébellion

Face à cette femme, le policier a utilisé plusieurs fois contre elle sa matraque (appelée Tonfa) puis du gaz lacrymogène. Des renforts ont fini par arriver puis les deux personnes ont été interpellées. D'abord conduit à l'hôpital, le conducteur a accepté de souffler : il avait plus d'1 g d'alcool par litre d'air expiré. Cet homme faisait l'objet d'une fiche de recherche, il a donc été écroué à la maison d'arrêt de Tours.

Quant à la femme matraquée, elle fait l'objet d'une convocation par officier de police judiciaire pour se rendre devant le tribunal, en octobre, pour outrages et rébellion. Le policier filmé ne fait pas l'objet d'une enquête interne.

à suivre

Le parquet saisi

Hier soir, on a appris que le parquet de Tours avait été saisi de cette affaire. Le substitut du procureur de la République souhaite entendre les deux policiers filmés lors de l'interpellation pour entendre leur version des faits. A l'issue de cette audition, il jugera de l'éventualité d'ouvrir une enquête.

http://www.lanouvellerepublique.fr/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le petit blog rouge-brun de Discipline.
  • Le petit blog rouge-brun de Discipline.
  • : Discipline, Français ordinaire désespéré ; NR décroissant.
  • Contact

Recherche